Projet crowdfunding Soleil de Neuillé-Pont-Pierre - Prêt

Statut du projet : financé avec succès, collecte terminée

Date de clôture : 05/02/2024



EN SYNTHESE
Nous avons le plaisir de vous proposer une nouvelle offre d’investissement qui vise à soutenir la construction et l'exploitation d'une centrale solaire située à Neuillé-Pont-Pierre, dans le département d'Indre-et-Loire (37). 
La centrale solaire de Neuillé-Pont-Pierre est une réalisation de ENER37, société de projets qui réunit EneR CENTRE-VAL DE LOIRE (60 %), Syndicat Intercommunal d'Energie d'Indre-et-Loire (30 %) et la Communauté de Communes de Gâtine-Racan (10%).
Le projet de centrale photovoltaïque au sol est localisé sur la commune de Neuillé-Pont-Pierre, située à environ 20 km au nord-ouest de l'agglomération tourangelle.
Le projet d'une superficie d'environ 7 ha, se trouve dans le périmètre de la ZAC Polaxis, dont le développement est géré par la Communauté de Communes de Gâtine-Racan. Créée en décembre 2006, cette ZAC se compose de 161 ha destinés aux activités industrielles, de services et de logistique.
 
En investissant sur cette collecte, vous apporterez des moyens supplémentaires à EneR CENTRE-VAL DE LOIRE pour lui permettre de développer les énergies renouvelables sur tout le périmètre de la région Centre-Val de Loire.
 

 
LE PORTEUR DE PROJET
La société ENER37, créée en juin 2022, est issue du partenariat entre EneR CENTRE-VAL DE LOIRE, le SIEIL et la Communauté de Communes de Gâtine-Racan.
EneR CENTRE-VAL DE LOIRE
EneR CENTRE-VAL DE LOIRE est une société d’économie mixte (SEM) majoritairement détenue par des collectivités territoriales, au travers des syndicats d’énergie de la région Centre-Val de Loire, tous actionnaires de celle-ci.
Créée en 2012 à l’initiative du Syndicat Intercommunal d’Energie d’Indre-et-Loire (SIEIL), EneRSIEL s’est progressivement régionalisée à partir de 2016 avec l’intégration du Syndicat Départemental d’Energie de l’Indre (SDEI), du syndicat ENERGIE Eure-et-Loir, du Syndicat Intercommunal de Distribution d’Energie du Loir-et-Cher (SIDELC) et du Syndicat Départemental d’Energie du Cher (SDE18). EneRSIEIL s’est également entourée de partenaires privés solides, spécialistes du monde de l’énergie, afin de consolider son expertise technique sur les sujets de la transition énergétique.
En 2018, EneRSIEL devient EneR CENTRE-VAL DE LOIRE et porte des projets photovoltaïques (au sol, en ombrière ou en toiture), éoliens, de méthanisation et d’hydroélectricité dans toute la région et au-delà. Cette Société Anonyme d’Economie Mixte Locale (SAEML) propose, développe et investit dans des projets réellement bénéfiques pour le territoire. Elle accompagne les syndicats d’énergie dans le conseil et l’assistance auprès des collectivités désireuses d’investir dans les énergies renouvelables et d’accélérer la transition énergétique.
EneR CENTRE-VAL DE LOIRE place la transition énergétique au coeur des territoires et s'engage pour que la valeur ajoutée des projets d'énergies renouvelables reste sur le territoire.
EneR CENTRE-VAL DE LOIRE s'emploie à :

Participer activement à la transition énergétique
Augmenter la part d'énergie renouvelable produite en Région Centre-Val de Loire dans le mix énergétique
Valoriser les entreprises de la Région Centre-Val de Loire
Protéger les intérêts des collectivités et des citoyens

Aujourd'hui, EneR CENTRE-VAL DE LOIRE détient des projets en exploitation d'une puissance de 18 547 kW, permettant la production annuelle de 19 330 MWh d’électricité renouvelable, représentant la consommation annuelle de 10 000 habitants, ainsi que des projets en développement d'une puissance de 318 500 kW, pour une production annuelle de 338 450 MWh.
Pour plus d’informations, consultez le site internet de EneRcvl et suivez également toute leur activité sur leur page Linkedin.

 
SIEIL 37
Le Syndicat Intercommunal d'Energie d'Indre-et-Loire (SIEIL) développe et renforce les réseaux de distribution publique d'électricité des 271 communes, à l'exception de Tours. Il gère les réseaux de gaz et d'éclairage public des communes qui le souhaitent. Il met à disposition des collectivités adhérentes, un système d'information géographique représentant le territoire et ses réseaux avec précision. Le SIEIL est l'autorité territoriale compétente du Plan Corps de Rue Simplifié (PCRS).
Le SIEIL est également le propriétaire des infrastructures de recharges publiques de véhicules électriques et hybrides sur son territoire. Les bornes de recharge sont exploitées par la société publique locale Modulo.
Le SIEIL développe les énergies renouvelables à l’échelle de la Région via l’entité EneR CENTRE-VAL DE LOIRE.
Le SIEIL est géré par un comité syndical et un Bureau regroupant les délégués représentants les collectivités adhérentes.
De par ses compétences, le SIEIL est un acteur engagé de la transition énergétique sur son territoire.
ENER 37
ENER 37 a pour objet toutes activités de conception, de développement, d’installation, de construction, d’exploitation et d’entretien, directement ou indirectement, de moyens de production décentralisés d’énergies renouvelables, ainsi que la commercialisation de l’énergie produite, et tous types d’activités se rattachant directement ou indirectement à cet objet. 
ENER 37 souhaite recourir au financement participatif pour financer partiellement une centrale photovoltaïque de 5 MWc à Neuillé-Pont-Pierre dans l’Indre-et-Loire (37) et constituer une communauté en proposant aux citoyens d’investir leur épargne dans le développement d’un projet qui s’inscrit dans la transition écologique. 
L'ambition, à la création d'ENER 37, était de faire profiter aux collectivités locales, par le biais d'un investissement de la Communauté de Communes Gâtine-Racan et du SIEIL au capital de la SAS, des retombées économiques de la future centrale photovoltaïque.
LE PROJET 
La localisation du projet



Située à environ 20 km au nord-ouest du centre de Tours et à moins de 15 km de l’entrée de l’agglomération Tourangelle, la commune de Neuillé-Pont-Pierre dispose d’une position centrale à l’échelle du quart nord-ouest du département. Caractérisé par une trame viaire assez dense, le territoire présente une bonne accessibilité qui a favorisé son développement, en particulier durant les vingt dernières années.
Le projet de centrale photovoltaïque, d’une superficie d’environ 7 ha, se trouve dans le périmètre de la ZAC POLAXIS, dont le développement est géré par la Communauté de Communes. Créée en décembre 2006, cette ZAC se compose de 161 ha destinés aux activités industrielles, de services et de logistique, et se localise au niveau de l’échangeur de l’A 28 et près de la RD 766 à l’est de la commune de Neuillé-Pont-Pierre.







-- Aperçu depuis le nord du site du projet de centrale photovoltaïque de Neuillé-Pont-Pierre
Les étapes de développement du projet 


2006 – 2008 : La Communauté de Communes Gâtine et Choisilles – Pays de Racan a initié le développement d’une zone d’activités communautaires sur son territoire, idéalement placée au niveau de l’échangeur de l’A28 à Neuillé-Pont-Pierre : la ZAC POLAXIS. Dès le début de la réflexion du projet, une démarche de haute qualité environnementale est initiée afin que POLAXIS s’inscrive pleinement dans les enjeux majeurs du 21ème siècle. Cela passe notamment par une meilleure maîtrise de l’énergie, une gestion qualitative des eaux pluviales et des eaux usées, la préservation et la mise en valeur du patrimoine naturel existant, le développement des cheminements doux ou encore l’incitation à la production d’énergie renouvelable ;







2016 – 2018 : Suite aux études engagées pour la création de la ZAC, la Communauté de Communes sollicite EneR CENTRE-VAL DE LOIRE afin d’étudier la possibilité d’implanter un parc photovoltaïque au sol, sur une emprise non aménageable de la ZAC POLAXIS. La centrale doit permettre la production d’énergie renouvelable pour « compenser » les activités économiques de POLAXIS, tout en répondant aux enjeux identifiés dans le PCAET (Plan Climat Air et Energie Territorial). Cette démarche d’exemplarité environnementale s’inscrit dans la continuité du classement de POLAXIS en ZAQE (Zone d’Activité de Qualité Environnementale) ;







Décembre 2018 : Présentation aux élus de la Communauté de Communes des résultats de l’étude d’opportunité ;


27 février 2019 : Délibération intercommunale autorisant EneR CENTRE-VAL DE LOIRE à lancer des études réglementaires visant à l’installation de la centrale photovoltaïque sur la zone identifiée ;


2019 – 2020 : Réalisation des études nécessaires à l’implantation du parc, notamment les études techniques, l’étude d’impact sur l’environnement, l’étude de compensation agricole, l’étude de raccordement, etc ;


Avril 2020 : Dépôt du permis de construire ;

Juin 2021 : Obtention du permis de construire ;
Novembre 2021 : Projet lauréat à l'AO de la CRE ;
Décembre 2022 : Réalisation des voiries pour respecter les périodes d'évitement de travaux ;
Août 2023 : Lancement du chantier sur la partie photovoltaïque ;
Janvier 2024 : Mise en service prévisionnelle de la centrale.












Ce projet prévoit l'installation de près de 8 695 modules, soit envirion 27 800 m2 de panneaux photovoltaïques et leurs structures porteuses associées.
Les structures portant les panneaux seront d'une hauteur maximum de 2,30 mètres et la distance entre chacune d'elles, sera de 3,80 mètres.

Leur production permettra d'alimenter l'équivalent de 1 240 foyers. La puissance de production est estimée à environ 5 MWc.

 
INVESTIR SUR LE PROJET
Une volonté forte d'associer les habitants au développement de leur territoire
En accord avec ses valeurs et ses engagements, EneR CENTRE-VAL DE LOIRE, met en place un financement participatif dans le cadre de la mise en œuvre de cette centrale photovoltaïque afin d’encourager et de valoriser l’engagement des citoyens qui ont la possibilité de devenir de véritables acteurs de leur territoire et de participer activement à la transition écologique. Ce financement permet également aux habitants et aux collectivités de bénéficier directement de la valeur générée par le parc d’énergies renouvelables. 
La collecte sera ouverte en priorité aux habitants de la Communauté de Communes de Gâtine-Racan, puis aux habitants des départements limitrophes avant d'etre ouverte à toute la France. 
Ce projet est lauréat de la 10ème période de l’appel d’offres lancé par la Commission de Régulation de l'Énergie (CRE) qui vise à promouvoir la transition énergétique, en sélectionnant les projets les plus compétitifs en termes de prix et de maîtrise de leur empreinte carbone globale. La pertinence environnementale dans le cadre de l’implantation de la centrale est également un élément déterminant dans le choix des lauréats. 
 
Les objectifs du projet





valoriser un site non aménageable sur la ZAC POLAXIS. Il est en outre à souligner que le terrain pourra retrouver son usage industriel initial à la fin de l’exploitation de la centrale photovoltaïque, le temps que la zone se remplisse ;


produire de l’énergie renouvelable dans une démarche d’exemplarité environnementale vis-à-vis de la consommation électrique imputable à la zone, et ainsi satisfaire la volonté de la Communauté de Communes et de la commune de participer à la transition énergétique de leur territoire ;


participer à l’atteinte des objectifs du PCAET de référence (PCAET du Pays Loire Nature Touraine de 2015, en cours de révision).
 





LE SAVIEZ-VOUS ?
L'énergie solaire, fausses idées recues   
1-L'énergie solaire coûte cher
Faux
En 2020, EDF estimait le coût de production de son parc nucléaire historique à 53 euros par mégawattheure (53 €/MWh) tandis que le photovoltaïque au sol se situait à 57 euros 2. Depuis octobre 2021, le prix moyen mensuel des énergies fossiles est resté au-dessus de 90 dollars par mégawattheure (MWh), atteignant un record de 145 dollars par MWh en mars. Une hausse qui  s'explique principalement par la situation concernant les approvisionnements en gaz en provenance de la Russie3.
L'énergie solaire utilisant une énergie illimitée, gratuite et disponible partout, cette dernière n'est pas assujetie aux fluctuations des stocks (excepté pour le prix des composants des panneaux comme le silicium, cela va de soi). 
2- L'énergie solaire n'est pas suffisante pour répondre à nos besoins énergétiques 
Vrai
Comme toutes les énergies. Il est impératif d'avoir un mix énergétique composé de plusieurs sources d'énergie (durables !) plutôt que de dépendre d'une seule source pour plusieurs raisons cruciales. Cette diversification des sources d'énergie joue un rôle fondamental dans la sécurité énergétique, la durabilité environnementale et la stabilité économique.De plus, la transition écologique vers un avenir durable repose incontestablement sur la nécessité de réduire notre consommation et d'adopter un mode de vie empreint de sobriété. Cette approche est essentielle pour atténuer les pressions exercées sur les ressources naturelles et l'environnement, réduire les émissions de gaz à effet de serre, et garantir une planète viable pour les générations futures. 
3- Les Panneaux Solaires ne se recyclent pas
Faux
Les panneaux solaires sont recyclables à 95% et les filières ne cessent de s'améliorer. En France, les fabricants de panneaux ont une obligation de collecte et de traitement imposé par le décret du 19/08/14. 
Découvrez les différentes idées reçues sur l'énergie solaire dans notre article sur le blog.
Indre et Loire (37) - Région non définie